Séjour à la ferme Portugal-Quinta da Alegria

Vacances à la ferme: Quinta da Alegria

Le meilleur des vacances à la ferme, ce sont les petites choses, les plaisirs simples qui restent attachés à nos souvenirs pour toujours. Les choses que nous partageons avec nos amis, partenaires, nos enfants ou petits-enfants. Lorsque nous découvrons certaines de ces choses pour la première fois, nous sommes amenés à une autre dimension de notre vie… la dimension de la joie pure.

La joie de trouver des œufs dans la grange à foin, de manger des fruits d’un arbre, d’être surpris par les animaux qui courent à la ferme et d’aider à les nourrir. Apportez du foin au champ pour les chevaux à l’arrière du tracteur, ou voyez-les courir à travers le champ lorsque vous regardez par la fenêtre.

La joie de pousser vos enfants dans une brouette et de pique-niquer à l’ombre dans un endroit caché de la vallée. Rencontrer Laurinda, la dame aux chèvres, sur votre chemin.

La joie de lire un livre dans le hamac et de sentir la douce brise d’été sur votre peau. Regardez le coucher du soleil et voyez des millions d’étoiles pour la première fois de votre vie au coin du feu extérieur tout en entendant tous les bruits nocturnes mystérieux que vous n’avez jamais entendus auparavant.

L’histoire de notre Ferme

Quinta Da Alegria (Regada) est une région au sud de Midões aux centre du Portugal, Regada est une des deux fermes à cet endroit.

Le berger Antonio Pereira vivait ici avec sa famille… c’était une parcelle de terre très fertile. Ils avaient un grand troupeau et les gens venaient de loin pour acheter ou échanger des moutons.
Un jour, Anotnio perdit sa main lors d’une fête communale en tenant un feu d’artifice. Un mauvais traitement provoqua une infection et il y perdit la vie.

La ferme fût abandonnée; couverte de mûriers, la moitié des champs labourés et asséchés. Les arbres fruitiers, sauvages, et d’autres morts.
C’est ainsi qu’on a trouvé Quinta da Alegria-Regada en 1998. Avec le toit de la maison écroulé, les meubles couverts de poussière d’il y a 12 ans, les fûts de vin pleins de vinaigre.

Maintenant, tout a changé…

Le village Midões

Notre petit village Midões a de l’histoire. Vous pouvez le voir aux bâtiments.
Le palais, l’église, les maisons de la noblesse portugaise, les tombes celtes.

Grand nombre des chemins suivent le parcours que João Brandão a pris pour échapper à ses bourreaux. Ce Robin des Bois Portugais vivait au 19e siècle et se battait pour les droits des pauvres. Il y a seulement 130 ans, régnaient la terreur et la pauvreté dans cette région.

Les Romains ont également laissé de nombreuses traces de leur culture. Les bâtiments sont faciles à repérer, et de temps à autre nous traversons des routes et des ponts romains. Fût une époque où il y avait même un véritable hippodrome à Midões.

Nos invités passeront donc un séjour inoubliable entourés de nature à couper le souffle. Beaucoup d’informations culturelles à leur disposition.détendant corps et esprit dans un voyage à ne jamais oublier.